A la quête de la « jeunesse éternelle », les gens sont prêts à tous et en particulier lorsqu’il s’agit du rajeunissement du visage. Pour ce faire, les formules sont nombreuses et la plus efficace reste la chirurgie esthétique à savoir le lifting visage. Cependant, les japonais proposent une alternative plus naturelle qu’ils présentent comme un traitement efficace ayant le même effet du lifting sans être obligé de passer par le bistouri. Il s’agit du Kobido, un rituel de beauté local qui commence à avoir du succès dans les pays occidentaux. Décryptage.

Les origines du Kobido

Il est connu que les japonais sont des maitres en matière des rituels de beauté et traitements naturels. Leurs secrets ont toujours été préservés et reconduits de génération en génération ce qui fait l’authenticité de ces « solutions miracles ». D’ailleurs, l’histoire du Kobido en fait partie. Ce rituel a été longtemps réservé aux geishas, ces dames de compagnie artistes qui maitrisent les arts traditionnels japonais. Le Kobido a été découvert au milieu du 15ème siècle par deux maitres de massage qui ont mis au point toutes les caractéristiques de ce traitement pour propager ses vertus.

Longtemps caché dans la terre du Nippon, le Kobido a vu le jour et devenu une marque japonaise qui s’exporte vers les marchés occidentaux. En France, beaucoup d’instituts le proposent déjà comme un soin anti-âge pour leurs patientes. Leur promesse : avoir le visage plus rafraichi et sans rides et taches.

La technique du Kobido

La fonction principale du Kobido est la stimulation du drainage lymphatique et la circulation énergétique en combinant plusieurs techniques à la fois comme le lissage, la percussion et le pétrissage. Le praticien du Kobido applique son traitement de manière à ce qu’il arrive à stimuler les méridiens et les nerfs faciaux pour procurer l’effet tonifiant. Il peut l’appliquer à sec ou en se faisant aider par une crème ou de l’huile.

Les résultats sont bien visibles dès la première séance avec un changement au niveau des traits qui deviennent plus lisses et la peau plus détendue. Cependant, il faut cumuler plusieurs séances pour atteindre le même niveau de satisfaction qu’une chirurgie esthétique du visage peut procurer.   Autre que l’élimination des traces de l’âge, le Kobido génère une séance de détente et de relax allant jusqu’à l’endormissement ce qui améliore également l’état moral du patient.

 

 

Le Kobido, le lifting anti-âge des japonais